La préhistoire en Lorraine
si vous souhaitez participer aux discussions de ce forum, comme par exemple poster vos découvertes lithiques, n'hésitez-pas à vous inscrire, sinon il vous suffit de fermer cette fenêtre.

Sapiens88

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sapiens88

Message  Sapiens88 le Dim 14 Fév 2010 - 12:41

Bonjour à tous,
Alors voilà, à mon tour de me présenter, je suis Frédéric Veançon, j'ai 34 ans et je réside dans les Vosges. Passionné depuis l'enfance par la préhistoire (et l'histoire) de la Lorraine, ainsi que la géologie du massif vosgien et de ses environs, j'ai eu l'opportunité de faire la connaissance de l'administrateur de ce site il y a une vingtaine d'années ; son attachement profond à la recherche préhistorique en Lorraine, sa culture scientifique, son état d'esprit fédérateur et ses encouragements à mon égard n'ont fait que renforcer l'attrait que j'ai depuis longtemps pour cette discipline. Je tiens ici à le remercier de son soutien et à le féliciter pour le travail exemplaire qu'il a mené jusqu'à présent.
Mon secteur de recherche se borne pour le moment à une seule commune : Archettes, dans le département des Vosges (vallée de la Moselle, entre Epinal et Remiremont), localité que je prospecte depuis le tout début des années 90, et qui a l'intérêt de posséder un ensemble diversifié de sites et indices préhistoriques, du Paléolithique au Néolithique, en passant par le Méso., certains stratifiés, tels le "Rein de Péchotte" (paléosols rissiens) et Les Côtes (paléosols éémiens), ces derniers étant probablement déjà connus par nombre d'entre-vous ; j'espère que j'aurai l'occasion de reparler de tout cela ici, malgré le temps qui me manque du fait de mon activité professionnelle...
En attendant, j'ai souhaité vous faire part de la découverte récente (en surface), à l'Ouest de cette localité, d'une lame de hache du Néolithique (longueur 95 mm), en grauwacke arénite gris-vert (matière provenant peut-être du massif vosgien), avec la présence sur un bord latéral d'un très curieux dépôt minéralisé (?), de teinte anthracite, qu'il reste à interpréter (photos ci-dessous). J'aimerais avoir l'avis des membres du forum sur cet artefact et notamment ce qu'ils pensent, à première vue, du supposé dépôt . Merci par avance et à bientôt.







Dernière édition par Sapiens88 le Mer 2 Mar 2016 - 9:18, édité 2 fois
avatar
Sapiens88

Messages : 743
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 41
Localisation : Archettes (Vosges)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sapiens88

Message  Admin le Dim 14 Fév 2010 - 14:31

Bienvenue à toi, Frédéric, plus on est de sapiens et plus on avance ! cheers

Euh, merci pour les louanges... Embarassed

Pour le dépôt, je confirme, jamais rien vu (ou entendu) de pareil, cela ressemble à une pellicule de goudron, dur comme de la pierre, sec, et bien ancré dans la matière.
Aucune idée de ce que cela pourrait être... ou bien, cela me fait penser, le plus ressemblant, à la colle bitumineuse que j'aurais moi-même insérée entre la lame de hache et le manche en bois (ou la gaine en bois de cerf). Mais si c'était le cas, ce serait une première régionale, nationale, voire internationale !!! Shocked

_________________
Vente d'objets préhistoriques reconstitués :
http://revivre-la-prehistoire.wifeo.com

Inventaire-cartographie des sites préhistoriques lorrains :
http://prehistoire-en-lorraine.over-blog.com/
avatar
Admin
Admin

Messages : 8310
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 49
Localisation : Cirey-sur-Vezouze (54)

http://revivre-la-prehistoire.wifeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sapiens88

Message  paleo57 le Lun 15 Fév 2010 - 20:02

Bonjour Frédéric et bienvenue.

Extraordinaire ces traces de ce qui pourrait être une sorte de colle mais j'avoue que je n'ai pas les compètences pour pouvoir répondre à tes interrogations. Il faudrait réaliser une analyse biochimique pour en comprendre la nature. Par contre, les conditions de conservation doivent être exceptionnelles si l'hypothèse d'une colle à partir d'éléments naturels est confirmée. Quel est la nature du sol (découverte de surface, je suppose) ?

Aussi non, je reviens sur les occupations du Paléolithique. Je connais le site "Rein de Péchotte" au travers des travaux de Ch. Guillaume. A priori, ce site lui a posé des problèmes stratigraphiques où les lentilles argilo-sableuses à charbons de bois pouvaient se situer soit au milieu du complexe saalien (OIS 7/, soit à l'Eemien (OIS 5e). Par contre, le site "Les Côtes" ne me dit rien (paléosol Eemien). Rien à voir avec le site de Chavelot ?

A plus...
avatar
paleo57

Messages : 681
Date d'inscription : 29/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour Frédéric et bienvenue

Message  Invité le Lun 15 Fév 2010 - 21:14

J'ai bien quelques objets en basalte qui ont conservé des résidus de polissage, mais ici ce n'est pas le cas, cela ressemble bien à un enduit puisque cela couvre aussi bien la rainure que les irrégularités de la roche.
D'un autre côté je me demande pourquoi des résidus de colle auraient subsisté alors que le poli initial de la hache a complètement disparu. Est-il possible que par une surchauffe de la roche , cette matière se soit intégrée physiquement à la masse de grauwacke, un peu comme la vitrification apparaissant sur certaines portions de murs gaulois

à plus

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sapiens88

Message  Admin le Lun 15 Fév 2010 - 21:17

Archettes "Rein de Péchotte" :


Archettes "Les Côtes" :


Chavelot "Clair Bois" :


Vincey "Haut de Beloup" :

_________________
Vente d'objets préhistoriques reconstitués :
http://revivre-la-prehistoire.wifeo.com

Inventaire-cartographie des sites préhistoriques lorrains :
http://prehistoire-en-lorraine.over-blog.com/
avatar
Admin
Admin

Messages : 8310
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 49
Localisation : Cirey-sur-Vezouze (54)

http://revivre-la-prehistoire.wifeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sapiens88

Message  paleo57 le Lun 15 Fév 2010 - 22:40

Merci pour les infos.

A quand une belle stratigraphie dans une ancienne terrasse alluviale de la Vallée de la Moselle entre Metz et Thionville ?
avatar
paleo57

Messages : 681
Date d'inscription : 29/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

coupe strat.

Message  Invité le Mar 16 Fév 2010 - 16:14

Ca manque partout sur la Moselle et au Lux, mais au moins on aurait quelque-chose sur lequel se baser

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

moyenne terrasse, paléosols et formations de recouvrement à Archettes

Message  Sapiens88 le Sam 20 Fév 2010 - 19:05

Bonjour Paléo57 et Baj'os,

Désolé si je réagis un peu tardivement, et merci à tous les deux pour vos considérations sur la hache polie. Il s'agit d'une découverte de surface (en milieu labouré), dans un environnement constitué essentiellement de sols bruns lessivés et acides, par conséquent très peu propice à la conservation de la matière organique ! Bref, moi non plus je ne sais que penser de cette matière superficielle qui semble très résistante, difficilement rayable même, et semblable à une vitrification en effet... La prudence reste donc de mise.
En ce qui concerne les paléosols du "Rein de Péchotte" (à l'ouest d'Archettes), fouillés en 1982 par la Direction des Antiquités Préhistoriques de Lorraine, ils se situeraient plutôt dans le Saalien moyen (stade 7 de la chronologie isotopique ; - 200 000 ans environ), l'industrie à quartzite qui y a été découverte (niveau 4) pouvant se rapporter à un faciès de l'Acheuléen supérieur-final (avec en particulier un racloir à retouches bifaces), ce qui fait de ce gisement stratifié l'un des plus anciens de Lorraine (cf. : Christine Guillaume, Bulletin de l'Association française pour l'étude du Quaternaire, 1982, 2-3, n° 10-11, 1982, p. 138-140).
Quant au paléosol fouillé en 1985 par cette même Direction des Antiquités Préhistoriques, au lieu-dit "Les Côtes" (à l'est de la localité), dans lequel ont été trouvés quelques éclats de quartzite (n° 4), il est considéré comme contemporain de ceux mis en évidence à l'aval, toujours dans la vallée de la Moselle, à Golbey ("Rang du Xay") et à Chavelot ("Clair Bois''), ainsi qu'un peu plus loin, à Vincey ("Haut de Beloup"), l'ensemble étant rapporté à l'Eémien d'après le contexte géomorphologique (- 120 000 ans BP env. ). A mon tour, je remercie Hervé pour les documents qu'il a postés sur le sujet et auxquels chacun pourra se reporter. A noter qu'à Chavelot, l’analyse des charbons de bois (anthracologie) et des pollens (palynologie) a permis d’identifier le pin dont le taux de représentation s'avère très élevé, soit 99 % ; le pourcentage restant est représenté par des feuillus (bouleau, chêne, noisetier, charme) et un autre conifère du genre Picea. L’interprétation suppose donc, pour le site éémien de Chavelot distant d'une quinzaine de kilomètres vers l'aval, "un paysage ouvert où domine le pin avec quelques essences thermophiles" (voir : Christine Guillaume, Bulletin de l'Association française pour l'étude du Quaternaire, 1982, 2-3, n° 10-11, 1982, p. 138-142 et Gallia Préhistoire, t. 28, 1985, 2, p. 324-327).
J'en profite pour apporter quelques précisions d'ordre géomorphologique sur la moyenne terrasse et les formations qui la recouvrent dans le secteur d'Archettes, et notamment au lieu-dit "Les Côtes", en espérant que cela en intéressera quelques-uns :
Dans le bassin de Arches-Archettes la moyenne terrasse fluviatile "Fx" repose sur des dépôts glaciaires anciens dont les traces restent discrètes, et se trouve très proche en aval des moraines frontales qui lui correspondent : elle est par conséquent proglaciaire et le front du glacier ayant fourni le matériel alluvionnaire devait se situer, au maximum de l'englacement, à peu près à la hauteur de l’actuel village de Jarménil. Les carrières d'Archettes "Les Côtes" (gravières) montrent en fait deux terrasses emboîtées dont les dépôts représentent une dynamique fluviatile forte (ainsi donc, les variations d'énergie du glacier ont été enregistrées à la verticale ; l’importance relative du débit des eaux proglaciaires, de même que l’état général du glacier se déduisent de l’observation et de l’analyse des dépôts, autrement dit de la stratigraphie, de la lithologie et de la sédimentologie, principalement). Qu’elle que soit la granulométrie des dépôts (sables, graviers ou galets), ceux-ci sont constitués de matériaux locaux (grès, quartzites, gneiss et granitoïdes).
La mise en place de ces alluvions s'est certainement effectuée sous forme d'un sandre de vallée ou "sandur" (ultérieurement disséqué par l'érosion : Philippe Vaskou, 1981). Le sandre de vallée représente le démantèlement suivi de l'épandage par les eaux proglaciaires de matériaux accumulés par le glacier dans sa zone frontale (réseau de chenaux en tresses). Mieux encore : la moyenne terrasse est interprétée par l’ensemble des géologues qui l'ont étudiée, comme deux phases d'avancée du glacier saalien (phases anaglaciaires), avec présence d'une dérive positive au sommet ayant enregistrée un faible recul (phase cataglaciaire). Quant aux formations superficielles qui la surmontent au lieu-dit "Les Côtes", à l'est d'Archettes, on y trouve, de bas en haut :

- des "limons" fins où se sont développés les fameux paléosols éémiens (contexte de paléovallons), probablement sous un climat tempéré et dans un environnement végétal (la végétation a peut-être joué le rôle d'un filtre, ce qui expliquerait la finesse relative du sédiment) ;

- des "limons" grossiers colluvionnés en climat froid, c'est-à-dire transportés sur une courte distance (certainement par des eaux de ruissellement), et de ce fait attribués au Weichsélien (Maryse Louis, 1985 ; Claire Wetzstein, 1986).
N.B. :
* Les limons correspondent en réalité - au sens granulométrique du terme - à des sables plus ou moins silteux, c'est pourquoi ils sont placés entre guillemets.
* "Fx" est la notation figurant sur les cartes géologiques pour désigner la moyenne terrasse, trois terrasses fluviatiles étagées (F) ayant été reconnues dans la vallée de la Moselle au débouché du massif vosgien (région entre Epinal et Remiremont), chacune correspondant à une glaciation différente, à savoir :
- une ancienne (haute terrasse), peut-être de l'Elstérien (ou Mindel) : Fw
- une intermédiaire (moyenne terrasse), du Saalien (ou Riss) : Fx
- une récente (basse terrasse), du Wechsélien (ou Würm), dernière glaciation du Quaternaire : Fy

A l'appui de ce propos, je joins 2 clichés que j'ai pris en 1993, accompagnés de quelques explications, car cet affleurement d'Archettes "Les Côtes" est d'un grand intérêt pour l'étude du Quaternaire, au même titre que celui du "Rein de Péchotte", situé 3 km en aval :


Archettes, ''Les Côtes'', carrière n° 4, coupe transversale sud-nord dans la moyenne terrasse fluviatile "Fx" : alternance de lithofaciès sableux et conglomératiques (juillet 1993).
La photo montre un état qui aujourd'hui n'existe plus, l'ensemble des gravières d'Archettes étant à présent remblayées . Sur cet affleurement, on pouvait observer :

- occupant grosso modo plus des trois quarts inférieurs de la coupe : deux "mégaséquences à dérive granulométrique négative" nommées, suivant les auteurs, M I et M II ou Riss I et Riss II, dont les limites sont soulignées par une forte concentration en éléments alluvionnaires grossiers ; ces mégaséquences correspondent à deux phases d'avancée du glacier de Moselle au cours du Saalien (ou phases anaglaciaires), séparées elles-mêmes par un interstade marqué ici par une surface d'érosion
- dans la continuité des deux premières, vers le haut de la coupe : une amorce de "mégaséquence à dérive granulométrique positive", cette dernière étant interprétée comme une phase de faible recul du glacier (ou phase cataglaciaire)
- au sommet, surmontant la moyenne terrasse : des "limons" de colluvionnement ocre brun, weichséliens, ayant fossilisé les paléosols éémiens sous-jacents formés immédiatement après le dernier dépôt fluviatile, l'ensemble affecté par la cryoturbation dont les "poches" caractéristiques sont bien visibles ici (terme pédologique, la cryoturbation peut être interprétée comme un sédiment déformé dont les particules ont été triées par l’action répétée du gel et du dégel ; il s'agit d'un phénomène périglaciaire, souvent accompagné de figures géométriques sédimentaires tout à fait caractéristiques, tels les sols polygonaux). Les paléosols apparaissent ainsi en "dents de scie" et discontinus ; ils se distinguent notamment par leur granulométrie plus fine, une couleur plus sombre, brun marron, et la présence de charbons de bois dont l'origine - cause naturelle et/ou humaine - est discutée (il a été néanmoins démontré pour le site de Chavelot qu'il s'agissait "probablement plus d'un incendie de forêt que d'une intervention humaine").
Une analyse anthracologique aurait pu apporter d'importantes précisions paléo-environnementales, et offrir une comparaison avec les autres sols fossiles qui ont été reconnus dans la vallée de la Moselle.



Archettes, ''Les Côtes'', carrière n° 4, coupe ouest-est dans la moyenne terrasse fluviatile "Fx" : plusieurs séquences alternées de sables, graviers et galets (juillet 1993).


Voilà pour la présentation sommaire des gisements stratifiés d'Archettes et de leur contexte... Pour plus de détails, on pourra se reporter aux travaux suivants en particulier :

CAILLIER M., Étude chronoséquentielle des sols sur terrasses alluviales de la Moselle. Genèse et évolution des sols lessivés glossiques. Thèse de Doctorat de spécialité, Université de Nancy 1, 1977, 85 p.

Carte géologique à 1/50 000 du B.R.G.M., feuille Bruyères, 1985 (notice).

FLAGEOLLET J.-C., Morphologie et accumulations quaternaires dans la vallée de la Moselle à la sortie des Vosges, in Lorraine, Champagne, guides géologiques régionaux, Éditions Masson, Paris, 1979, p. 100-108.

FLAGEOLLET J.-C., Chronostratigraphie dans les terrasses alluviales de la Moselle à la sortie du massif vosgien. Problèmes de stratigraphie quaternaire en France et dans les pays limitrophes. Suppl. Bulletin de l'Association française pour l'étude du Quaternaire, 1980, 1, p. 110-119.

FLAGEOLLET J.-C., Sur les traces des glaciers vosgiens, Éditions du C.N.R.S., Paris, 2002, 212 p.

GUILLAUME Ch., Les gisements du Paléolithique inférieur et moyen en Lorraine, Bulletin de l'Association française pour l'étude du Quaternaire, 1982, 2-3, n° 10-11, p. 135-146.

Gallia Préhistoire, t. 28, 1985, 2, p. 307-329 (informations archéologiques, circonscription de Lorraine).

LOUIS M., La moyenne terrasse de la Moselle et son environnement dans la terrasse des Côtes à Archettes, Rapport de stage D.E.A. : "matières premières minérales et énergétiques", Université de Nancy I, Laboratoire de géologie des ensembles sédimentaires, 1985.

SERET G., Les systèmes glaciaires du bassin de la Moselle et leurs enseignements, Revue Belge de Géographie, 90e ann., fasc. 2-3, 1967, 577 p.

VASKOU Ph., Apports de la sédimentologie à la connaissance des dépôts alluviaux des terrasses de la Moselle entre "Noirgueux" et Toul, Thèse de 3e cycle, Université de Nancy II, 1981, 145 p.

VASKOU Ph., La terrasse moyenne de la Moselle dans les Vosges ; essai de reconstitution de la genèse d'une terrasse fluviatile par rapport au cycle climatique quaternaire. Bulletin de l'Association française pour l'étude du Quaternaire, 1984, 21, 1, p. 99-103.

WETZSTEIN C., Contribution à l'étude de la moyenne terrasse de la Moselle dans la région d'Arches (Vosges), Mémoire de maîtrise, Université de Nancy II, 1986 (non publié).


A bientôt .

Sapiens88


Dernière édition par Sapiens88 le Ven 16 Juin 2017 - 9:33, édité 2 fois
avatar
Sapiens88

Messages : 743
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 41
Localisation : Archettes (Vosges)

Revenir en haut Aller en bas

paléosols

Message  Invité le Sam 20 Fév 2010 - 19:44

Moi qui aime tant les coupes de terrains, je suis gâté. Merci pour ce bel exposé sapiens.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baj'os

Message  Sapiens88 le Dim 21 Fév 2010 - 12:44

Bonjour Baj'os, et merci de ton intérêt.
Il semblerait que tu te passionnes également pour la géologie et la paléontologie ; d'ailleurs, ton avatar ne correspondrait-t-il pas par hasard à un polypier, du Bajocien précisément, genre Isastrea ou un truc comme ça ?
A plus .
avatar
Sapiens88

Messages : 743
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 41
Localisation : Archettes (Vosges)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sapiens88

Message  Admin le Dim 21 Fév 2010 - 13:05


_________________
Vente d'objets préhistoriques reconstitués :
http://revivre-la-prehistoire.wifeo.com

Inventaire-cartographie des sites préhistoriques lorrains :
http://prehistoire-en-lorraine.over-blog.com/
avatar
Admin
Admin

Messages : 8310
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 49
Localisation : Cirey-sur-Vezouze (54)

http://revivre-la-prehistoire.wifeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

polypiers

Message  Invité le Dim 21 Fév 2010 - 13:29

ce sont effectivement des madrépores, photographiés dans un champ dans le 54 nord. J'habite pas loin non plus de la station éponyme du hettangien, d'où mon partage entre grès,calcaires, et marnes. Sur une quarantaine de km, je passe du jurassique moyen au Trias, avec quelques loupes de dévonien en prime. J'aime bien aussi les belles coupes de terrains, les beaux mille-feuilles de calcaires, les chaos gréseux, etc.... Mais pour faire de la recherche pédestre en préhistoire, faut bien apprendre à aimer les sols que l'on foule, même s'ils sont souvent m...iques!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

héhé

Message  Invité le Dim 21 Fév 2010 - 13:43

Je n'arrête pas de regarder l'avatar d'Hervé,et je me demande quand les deux rhinos vont enfin rattraper Sid. Je me dis aussi, pourvu que Scrat ne soit pas dans le coin avec un gland, sinon, on risque d'avoir une grosse fissure dans le forum

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sapiens88

Message  Admin le Dim 21 Fév 2010 - 13:53


_________________
Vente d'objets préhistoriques reconstitués :
http://revivre-la-prehistoire.wifeo.com

Inventaire-cartographie des sites préhistoriques lorrains :
http://prehistoire-en-lorraine.over-blog.com/
avatar
Admin
Admin

Messages : 8310
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 49
Localisation : Cirey-sur-Vezouze (54)

http://revivre-la-prehistoire.wifeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sapiens88

Message  Admin le Dim 21 Fév 2010 - 13:55


_________________
Vente d'objets préhistoriques reconstitués :
http://revivre-la-prehistoire.wifeo.com

Inventaire-cartographie des sites préhistoriques lorrains :
http://prehistoire-en-lorraine.over-blog.com/
avatar
Admin
Admin

Messages : 8310
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 49
Localisation : Cirey-sur-Vezouze (54)

http://revivre-la-prehistoire.wifeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

dommage

Message  Invité le Dim 21 Fév 2010 - 14:01

Il manque le son!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Documentation personnelle sur le Quaternaire vosgien

Message  Sapiens88 le Sam 23 Fév 2013 - 23:45

Suite à la demande de Laghou81, voici les principales références sur le Quaternaire vosgien que je possède à ce jour en rayons, hors cartes géologiques (15) et guides d'excursions (3).
Certaines de ces références sont aujourd'hui en ligne, veuillez donc vérifier leur disponibilité sur le net avant de me contacter.

Cordialement.

Généralités :

- Impacts sédimentaires de la présence humaine et des variations climatiques. Exemples d'enregistrements lacustres, fluviatiles et estuariens, par A.-V. Walter-Simonnet, 2009 (mémoire d'HDR)

- Lorraine, Luxembourg, Rhénanie-Palatinat, Sarre. Excursion de l'Association française pour l'étude du Quaternaire des 7, 8 et 9 juin 2007, par S. Cordier, D. Harmand et S. Occhietti, 2007 (livret-guide)

- Sur les traces des glaciers vosgiens, par J.-C. Flageollet, 2002 (ouvrage)

- Le sapin dans les Vosges au cours des derniers interglaciaires, par A. Schnitzler et J.-L. Mercier, 2001 (article)

- Un précurseur de la géomorphologie : Henri Hogard (1808-1880), et la glaciation des Vosges, par A. Weisrock, 1999 (article)

- Les formations superficielles des Vosges et de l'Alsace, par F. Ménillet, 1995 (Rapport B.R.G.M.)

- Phénomènes et dépôts plio-quaternaires en Alsace et dans les Vosges, par F. Ménillet, 1991 (Rapport B.R.G.M.)

- La végétation pendant le Post-Glaciaire dans l'Est de la France, par B. Guillet, C.R. Janssen, A.J. Kalis et E.J. de Valk, 1976 (tableau)

- Observations sur les moraines et sur les dépôts de transport ou de comblement des Vosges, par Henri Hogard, 1842 (article)

Versant lorrain :

- La vallée de Cleurie, un paysage marqué par les glaciers, par D. Harmand, 2011 (article)

- Hochauflösende Pollendiagramme vom Tourbière Chaume Thiriet (Südvogesen) zeigen kleinräumige Muster im Pollenniederschlag während der letzten 2000 Jahre, par P. de Klerk et A. Hölzer, 2010 (article)

- Les complexes tourbeux des Vosges du Sud (Hautes-Vosges), par C. Druesne, 2010 (article)

- Les complexes tourbeux acides du Parc naturel régional des Vosges du Nord, par L. Duchamp, 2010 (article)

- Terrasses et épandages alluviaux antérieurs au Riss/Saalien à la périphérie nord-ouest des Vosges, par S. Occhietti et E. Kulinicz, 2009 (article)

- Les minéraux lourds des alluvions quaternaires du bassin de la Moselle : nouvelles données, par M. Beiner, D. Harmand, S. Cordier et S. Occhietti, 2009 (article)

- Origine, histoire et dynamique des Hautes-Chaumes du massif vosgien. Déterminismes environnementaux et actions de l'Homme, par S. Goepp, 2007 (thèse)

- Le Champ de Roches, caractéristiques et origines d'une curiosité géomorphologique vosgienne, par M. Kokot, 2004 (article)

- Le site de Gérardmer : réflexion pour une étude paysagère, par J.-C. Flageollet, 2004 (article)

- La glaciation ancienne aux abords d'E‰pinal : extension et modalités de retrait (résumé), par Abdelhak Kartit, 1995 (article)

- Le remplissage alluvial des fonds de vallées de Moselle et Meurthe (note brève), par Nathalie Carcaud, 1991

- Introduction à l'étude de la genèse des fonds de vallées en Lorraine, par A. Weisrock, 1990 (article)

- Les cailloutis anciens du piedmont occidental des Vosges et leur signification géomorphologique, par J.-C. Bonnefont, 1986 (article)

- Contribution à l'étude du modelé glaciaire des Vosges : la région de Plainfaing - Lapoutroie, par A. Knierim et J. Stoehr, 1974 (article)

- Le problème de l'évolution des podzols vosgiens et ses relations avec l'histoire de la végétation, par B. Guillet, 1974 (article)

- Cirques glaciaires et niches de nivation sur le versant lorrain des Vosges à l'ouest du Donon, par M. Darmois-Theobald, 1972 (article)

- Les accumulations glaciaires de la vallée de la Cleurie (Vosges), par J.-C. Flageollet, J. Hameurt et G. Voirin, 1971 (article) 

- Géomorphologie de la région de Basse-sur-le-Rupt. Etude cartographique des formes et formations quaternaires, par Y. Dewolf, 1969 (article)

Hautes vallées de la Moselle et de la Moselotte :

- Les Vosges : une montagne englacée au Quaternaire, in Les Vosges : une montagne récente, des héritages anciens, par J. Le Roux et D. Harmand, 2014 (article)

- La forêt de La Bresse à travers les temps, onze mille ans d'histoire de la végétation d'une haute vallée des Vosges, par A. J. Kalis, 2014 (article)

- Les défrichements anciens dans les massifs du Hohneck et du Rossberg. Une histoire revisitée des Hautes-Chaumes vosgiennes, par D. Schwartz et al., 2014 (article)

- L'empreinte glaciaire dans les Vosges, par M.-F. André, 1991 (ouvrage)

- Contribution à l'étude de la moyenne terrasse dans la région d'Arches, par C. Wetzstein, 1986 (Mémoire de maîtrise, manuscrit)

- La terrasse moyenne de la Moselle dans les Vosges, essai de reconstitution de la genèse d'une terrasse fluviatile par rapport au cycle climatique quaternaire, par P. Vaskou, 1984 (article)

- La terrasse würmienne à l'aval de la moraine de Noirgueux entre Remiremont et Epinal : signification dynamique et conditions paléoclimatiques, par J.-C. Flageollet, 1984 (article)

- Chronostratigraphie dans les terrasses alluviales de la Moselle à la sortie du massif vosgien, par J.-C. Flageollet, 1980 (article)

- Morphologie et accumulation glaciaire sur le plateau du Fossard, par G. Lombard, 1977 (Mémoire de maîtrise)

Haute vallée de la Meurthe :

- Les alluvions anciennes de la Meurthe en Lorraine sédimentaire, par S. Cordier, D. Harmand et M. Beiner, 2002 (article)

- Le remplissage alluvial des fonds de vallées de Moselle et Meurthe (note brève), par Nathalie Carcaud, 1991

- Etude morphosédimentaire du remblaiement de fond de vallée de la Meurthe à Sainte-Marguerite (Vosges), par P. Kowalski, A. Taous et A. Weisrock, 1990 (article)

- Tourbières de moyenne altitude de la forêt de Haute-Meurthe (Vosges), par M. Darmois-Théobald, Michelle Denèfle et F. Ménillet, 1976 (article)

- Morphologie glaciaire du Bassin de la Haute-Meurthe, par A. Nordon, 1928 (article)

Versants haut-saônois et belfortain :

- Les défrichements anciens dans les massifs du Hohneck et du Rossberg. Une histoire revisitée des Hautes-Chaumes vosgiennes, par D. Schwartz et al., 2014 (article)

- Sédimentation tardiglaciaire dans le Marais de la Maxe et le lac de Sewen. Premiers résultats, par A.-V. Walter-Simonnet et al., 2010 (article)

- Chronologie et spatialisation de retombées de cendres volcaniques tardiglaciaires dans les massifs des Vosges et du Jura et le plateau suisse, par A.-V. Walter-Simonnet et al., 2008 (article)

Cadres chrono-culturel et paléoécologique du Paléolithique moyen et supérieur en Europe (diagramme pollinique de la tourbière de la Grande Pile), par J. Renault-Miskovsky et D. Kaniewski, 2005 (article)

- Une reconstitution des climats du dernier cycle climatique à partir des diagrammes polliniques. Comparaison avec les données océaniques et glaciaires (La Grande Pile), par B. Bosselin, 2003 (article)

- The Riss-Würm interglacial from West to East in the Alps : an overview of the vegetational succession and climatic development (La Grande Pile), par R. Drescher-Schneider, 2000 (article)

- Découvertes récentes sur les climats passés. Conséquences pour les forêts (La Grande Pile), par P. Bouvarel, 1995 (article)

- La paléogéographie de l'Europe centre-occidentale au Weichsélien. Réflexions sur les paléosols et l'inertie climatique (La Grande Pile), par V. Vergne, B. Valadas, B. Van Vliet-Lanoe, 1991 (article)

- Enregistrement-réponses des environnements sédimentaires et stratigraphie du Quaternaire. Exemples d'Achenheim (Alsace) et de la Grande Pile (Vosges), par J. Sommé, 1990 (article)

- The Pollen Sequence of Les Échets (France) : A New Element for the Chronology of the Upper Pleistocene (corrélation avec La Grande Pile), par J.-L de Beaulieu et M. Reille, 1984 (article)

- Tourbières : versant lorrain et haut-saônois des Vosges, par J.-C. Flageollet, 1980 (article)

- Les alluvions anciennes d'origine vosgienne au nord et au sud du massif de Chagey, par N. Théobald et D. Contini, 1965 (article)

- Les alluvions anciennes aux environs de Belfort, par N. Théobald, 1956 (article)

- Dépôts fluvioglaciaires du Rahin, par N. Théobald, 1955 (article)

Versant alsacien (et piémont s.l.) :

- Sédimentation tardiglaciaire dans le Marais de la Maxe et le lac de Sewen. Premiers résultats, par A.-V. Walter-Simonnet et al., 2010 (article)

- Chronologie et spatialisation de retombées de cendres volcaniques tardiglaciaires dans les massifs des Vosges et du Jura et le plateau suisse, par A.-V. Walter-Simonnet et al., 2008 (article)

La dernière phase glaciaire du haut bassin de la Fecht (Vosges) : dynamique de l’englacement et chronologie relative de la déglaciation, par R. Andreoli, T. Rosique, M. Schmidt et J.-M. Carozza, 2006 (article)

- Le Quaternaire en Alsace, par Martial Boutantin, 1993 (article)

- Glagla ! ou l'Alsace au temps des premiers Alsaciens, collectif, 1993 (catalogue d'exposition)

- Enregistrement-réponses des environnements sédimentaires et stratigraphie du Quaternaire. Exemples d'Achenheim (Alsace) et de la Grande Pile (Vosges), par J. Sommé, 1990 (article)

- Le cycle climatique du Pléistocène supérieur dans les loess d'Alsace à Achenheim, par J. Sommé, J.-P. Lautridou, J. Heim, J. Maucorps, J.-J. Puisségur, D.-D. Rousseau, A. Thévenin et B. van Vliet-Lanoë, 1986 (article)

- La stratigraphie des loess et formations fluviatiles d'Achenheim (Alsace) : nouvelles données bioclimatiques et corrélations avec les séquences pléistocènes de la France du Nord-Ouest, par J.-P. Lautridou, J. Sommé, J. Heim, J.-J. Puisségur, D.-D. Rousseau, 1985 (article)

- Analyse multivariée des associations malacologiques d'Achenheim, par B. Laurin et D.-D. Rousseau, 1985 (article)

- La datation des loess du profil d'Achenheim (Alsace) à l'aide de la méthode de thermoluminescence, par J. Buraczynski et J. Butrym, 1984

- Achenheim. Une séquence-type des loess du Pléistocène moyen et supérieur, par J. Heim, J.-P. Lautridou, J. Maucorps, J.-J. Puisségur, J. Sommé et A. Thévenin, 1982 (article)

- Les alluvions rhénanes plio-quaternaires dans le département du Bas-Rhin, par F. Geissert, F. Ménillet et G. Farjanel, 1976 (article)

- Les formations glaciaires quaternaires de la haute vallée de la Lièpvrette (environs de Sainte-Marie-aux-Mines, Haut-Rhin). Etude pétrographique et sédimentologique, par F. Ménillet et P. Fluck, 1975 (article)

- Deux terriers de spermophiles dans les sables rouges vosgiens d'Achenheim, par J. Chaline et A. Thévenin, 1972 (article)

- Contribution à l'étude des formations loessiques d'Eguisheim (Sud-Ouest de Colmar, Haut-Rhin), par J.-P. Blanck et J.-P. Wacquant, 1971 (article)

- Mollusques glanés à Achenheim dans les alluvions rhénanes et vosgiennes comparés à la faune malacologique récoltée par Andreae à Hangenbieten, par P. Wernert et F. Geissert, 1963 (article)

- Elephas Trogontherii Pohlig dans les alluvions anciennes du niveau de Griesheim, Bas-Rhin, par N. Théobald, 1958 (article)

- Morphologie et dépôt quaternaires, antérieurs au Würm, dans la vallée de la Fecht, Haut-Rhin, par C. Krittlé, 1958 (article)

- Une coupe typique du cône de déjections nivo-périglaciaire de la Bruche : la carrière Zimmer, par P. Castela et J. Tricart, 1958 (article)

- Stratigraphie paléontologique et préhistorique des sédiments quaternaires d'Alsace. Achenheim, par P. Wernert, 1957 (thèse)

De quelques phénomènes géologiques dans les coupes de la station paléolithique d'Achenheim (Bas-Rhin), par P. Wernert, 1936 (article)

- Die diluviale Wirbeltierfauna von Vöklinshofen (Ober-Elsass), par G. Hagmann, 1899 (article)

- Der Diluvialsand von Hangenbieten im Unter-Elsass, seine geologischen und palaeontologischen Verhältnisse und Vergleich seiner Fauna mit der recenten Fauna des Elsass, par A. Andreae, 1884 (article)


Dernière édition par Sapiens88 le Ven 23 Juin 2017 - 10:29, édité 25 fois
avatar
Sapiens88

Messages : 743
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 41
Localisation : Archettes (Vosges)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sapiens88

Message  Admin le Dim 24 Fév 2013 - 16:21

Ah oui, quand même, merci beaucoup sapiens !


_________________
Vente d'objets préhistoriques reconstitués :
http://revivre-la-prehistoire.wifeo.com

Inventaire-cartographie des sites préhistoriques lorrains :
http://prehistoire-en-lorraine.over-blog.com/
avatar
Admin
Admin

Messages : 8310
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 49
Localisation : Cirey-sur-Vezouze (54)

http://revivre-la-prehistoire.wifeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sapiens88

Message  GRACIO Jérémy le Jeu 28 Fév 2013 - 0:41

Bonjour Sapiens ou Frédéric, Very Happy

J'aurais une petite question à vous poser...j'ai récupérer une publication du "Club Culturel d'Eloyes" sur les fouilles du sanctuaire gallo-romain d'Archettes dans la forêt des Tannières. Alors est-ce que le site est toujours accessible et surtout bien visible ? Je vous remercie...car si on voit encore des choses, j'irai faire une petite visite pour voir exactement ce site archéo en détails, car les sanctuaires gallo-romain dans notre département m'intéresse énormément. Merci et à bientôt!

avatar
GRACIO Jérémy

Messages : 272
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 29
Localisation : Gerbépal 88430 VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sapiens88

Message  Admin le Jeu 28 Fév 2013 - 8:16

oui, c'est là que j'ai commencé Laughing
tu as des rapports avec Escles archéo aussi ?

_________________
Vente d'objets préhistoriques reconstitués :
http://revivre-la-prehistoire.wifeo.com

Inventaire-cartographie des sites préhistoriques lorrains :
http://prehistoire-en-lorraine.over-blog.com/
avatar
Admin
Admin

Messages : 8310
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 49
Localisation : Cirey-sur-Vezouze (54)

http://revivre-la-prehistoire.wifeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Sites gallo-romains de Archettes et de Arches

Message  Sapiens88 le Jeu 28 Fév 2013 - 23:30

Bonjour Jérémy,

On pourrait peut-être se tutoyer, ce serait plus convivial non ?  Very Happy
Je confirme, le site gallo-romain de la forêt de Tanières est toujours accessible, même s'il failli disparaître au moment de la tempête de 1999.
Je le connais bien. Il a fait l'objet d'une fouille de sauvetage de 1971 à 1983, sous la direction de Pierre Mathieu, alors président du Club Culturel d'Eloyes (auquel j'ai adhéré, comme Hervé).
Les vestiges de trois constructions sont encore visibles et les reproductions de trois éléments lapidaires y ont été installées : stèle, autel et plaque correspondant à des ex-voto (moulages en pierre reconstituée).
Les collections archéologiques sont actuellement entreposées au dépôt-musée d'Eloyes (les visites s'effectuent sur RDV auprès de M. Pierre Mathieu).
Le site gallo-romain d'Archettes correspond à un sanctuaire rural isolé dédié à Mercure, dieu du commerce et des voyageurs : fanum, fana ou temple(s) s'éloignant des schémas classiques, on en est encore au stade des hypothèses. Le site n'ayant pas bénéficié d'une fouille intégrale, aucune restitution du complexe cultuel n'est possible dans l'état actuel des connaissances.
Mercure serait-il ici la divinité tutélaire d'une source sacrée, comme le suggère le toponyme "Chaugoutte" ? Là encore, rien n'est prouvé. La source la plus proche prend naissance à la maison forestière, à 500 m au nord-ouest.
On a essentiellement mis au jour les substructions partielles de trois bâtiments montrant un petit appareil assez régulier de moellons de grès local. Deux de ces bâtiments seraient en partie situés hors de l'emprise de la fouille et un podium pourrait avoir existé entre ces derniers. Les toitures comportaient tegulae et imbrices.
Les différentes stèles ou parties de stèles votives découvertes, au nombre de cinq, sont d'un style indigène assez fruste. Mercure a pour attribut la bourse, le bouc ou le caducée. Un autel votif et un fronton architectural triangulaire complètent cet ensemble sculpté en grès. L'ex-voto d'un nommé "Catullinus" - une dalle de grès à inscription - a par ailleurs été découvert au début du XXe siècle, époque à laquelle le site faisait office de carrière.
Le lieu est occupé ou fréquenté du Ier siècle avant notre ère (présence de fragments de poteries celtiques de la Tène finale) au milieu du IVe siècle de notre ère (deux monnaies de Constance II [337-361 après J.-C.] pourraient constituer le terminus ante quem).
La céramique, peu abondante, reste à étudier, les décors de la sigillée évoquant les IIe et IIIe siècles.
Hervé a effectué l'analyse de quelques objets lithiques du Paléolithique et du Mésolithique exhumés lors de sondages relativement profonds (son descriptif et ses dessins ont été publiés en 1998 dans un volume hors-série des Annales de la Société d'Emulation des Vosges entièrement consacré à l'archéologie).
Le sanctuaire se trouve à 4 km à vol d'oiseau du vicus d'Arches, une petite agglomération antique en situation de carrefour de voies, peut-être un village-pont. Le nom "Arches", du latin "Arca", peut tout aussi bien désigner les arches d'un pont que la caisse publique ou le produit de la douane.
Un pont à péage existait assurément au Moyen Age entre Arches et Archettes et le duc de Lorraine Thierry II fit construire un château fort à Arches en 1087 (aux confins du temporel de la puissante abbaye de Remiremont qui attirait bien des convoitises). Les ducs percevaient en effet l'octroi au passage de la Moselle surveillé par le château.
Le nom de l'agglomération antique est inconnu et ne figure sur aucun itinéraire romain, que se soit la "Table de Peutinger" ou l'"Itinéraire d'Antonin". Elle était beaucoup trop modeste, à l'écart des axes principaux, et ne devait représenter qu'une simple étape pour les voyageurs, marchands et soldats de passage.
Le site est occupé de façon certaine du Ier au IIIe siècle de notre ère d'après le mobilier lapidaire et céramique mis au jour en 1882 à l'occasion de l'établissement de la voie ferrée (fouilles de Félix Voulot) puis en 1977-1978 lors de la construction du lotissement des "Mazerey", un lieu-dit caractéristique de la présence de ruines antiques (surveillance des travaux par Pierre Mathieu).
Un petit artisanat a pu s'y développer. Une stèle funéraire signale la présence d'au moins une nécropole et deux statues incomplètes de divinités, dont un torse d'Hercule, ainsi qu'un angle de couronnement d'autel votif, prouvent également qu'il devait exister un ou plusieurs lieux de culte. Deux têtes sculptées de bonne facture (en grès et en calcaire) ainsi que quelques meules à bras s'ajoutent aux trouvailles lapidaires.
Une couche de destruction avec charbons de bois fut observée à plusieurs reprises sur une grande partie de l'emprise du site (par Félix Voulot, Pierre Mathieu, et enfin par moi-même, en 1998, lors de l'implantation d'un bâtiment à vocation commerciale). Ces traces manifestes de destructions sont sûrement à mettre en relation avec les troubles que connaît l'Empire à partir de la 2ème moitié du IIIe siècle et qui affectèrent si profondément la région vosgienne (incursions germaniques).
Il est consternant qu'aucune opération préventive n'ait été prescrite avant la construction du lotissement, privant l'archéologie de données inestimables...
A noter enfin l'absence de vestiges de l'Antiquité tardive et du haut Moyen Age sur les deux sites de Arches et de Archettes, du moins dans l'état actuel des recherches.

Quelques vues du site de Tanières : http://www.panoramio.com/photo/56403284


Dernière édition par Sapiens88 le Ven 23 Juin 2017 - 10:32, édité 12 fois
avatar
Sapiens88

Messages : 743
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 41
Localisation : Archettes (Vosges)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sapiens88

Message  GRACIO Jérémy le Jeu 28 Fév 2013 - 23:52

Bonjour Frédéric,

Alors pour commencer, bien sur que l'on peut se tutoyer...et ensuite merci à Hervé et à vous même pour vos réponses. Pour Hervé, je n'ai pas de rapport d'Escles, j'ai juste une publication du "Club culturel d'Eloyes", qui complètent les données que j'ai sur ce site, avec celles de la C.A.G. des Vosges. Il s'agit exactement d'un rapport de Pierre MATHIEU de 1985.
Alors merci pour cette visite virtuelle du site, j'irai faire un tour quand j'aurai un peu de temps, et puis l'idée de la visite du dépôt d'Eloyes et à envisager. Il me semble que Gilbert SALVINI, me l'avait également conseillé pour d'autres pièces... Merci aussi pour les données sur les environs, d'Archettes avec Arches...je vois qu'il s'agit d'un secteur riche en archéologie également...
avatar
GRACIO Jérémy

Messages : 272
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 29
Localisation : Gerbépal 88430 VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sapiens88

Message  Sapiens88 le Jeu 28 Fév 2013 - 23:59

De rien Jérémy... Tu nous feras part de tes impressions.

A plus.
avatar
Sapiens88

Messages : 743
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 41
Localisation : Archettes (Vosges)

Revenir en haut Aller en bas

Découpe de presse

Message  Sapiens88 le Lun 25 Mar 2013 - 23:54

avatar
Sapiens88

Messages : 743
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 41
Localisation : Archettes (Vosges)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sapiens88

Message  GRACIO Jérémy le Mar 26 Mar 2013 - 0:51

Quel article, et quelle découverte...bravo cheers
Et ça fait un peu de pub pour le forum. Trop bien...
avatar
GRACIO Jérémy

Messages : 272
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 29
Localisation : Gerbépal 88430 VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sapiens88

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum