La préhistoire en Lorraine
si vous souhaitez participer aux discussions de ce forum, comme par exemple poster vos découvertes lithiques, n'hésitez-pas à vous inscrire, sinon il vous suffit de fermer cette fenêtre.

Données paléontologiques du Quaternaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Données paléontologiques du Quaternaire

Message  paleo57 le Sam 13 Fév 2010 - 15:47

Travailler sur les premières occupations en Lorraine (Paléolithique) demande aussi a s'intéresser à la faune du quaternaire puisque l'économie de ces groupes humains était étroitement liée à la présence des grands herbivores qui occupaient les larges vallées des bassins fluviaux.
Le développement urbain et industriel (exploitation des sablières et construction du canal de la Moselle) du bassin Metz - Thionville a permis la découverte de plusieurs vestiges paléontologiques dans les différents dépôts alluviaux de la Moselle (et aussi de l'Orne). Les plus importants et les mieux étudiés ont été les proboscidiens, éléphants et mammouth (Travaux de W. DELAFOSSE - Contribution à l'étude de la Faune quaternaire du département de la Moselle Société d'Histoire naturelle de la Moselle).
Il s'agit d'un pré-inventaire qui demande encore a être documenté.

Vallée de la Moselle

  • Fragments de molaires d'Elephas meridionalis dans la région messine (Ste Ruffine) sur les hautes terrasses.
  • Une molaire d'Elephas antiquus à Ste Ruffine près de Metz. Terrasse de Ste Ruffine +55m - +65m.
  • Nombreuses molaires et défenses de Mammuthus primigenius (mammouth) sur le territoire de l'agglomération messine (Sablon et Montigny-les-Metz).
  • Plusieurs molaires et fragments de défense de Mammuthus primigenius à St Rémy.
  • Plusieurs molaires, ossements divers et défenses complètes de Mammuthus primigenius à Hagondange et Talange découverts dans la terrasse de Maizières (+12m). Certaines défenses complètes ou fragmentaires sont importantes, avec des exemplaires de 1,65 à 2,60 mètres de longueur et des circonférences de base atteignant les 650 mm !
  • Une molaire à Uckange sans indication de gisement.
  • Plusieurs molaires sur le territoire de Basse Yutz (Thionville)

Une partie des ossements se trouve, à priori, au Musée de Metz (à vérifier).

Vallée de l'Orne


  • Reste d'un Mammuthus primigenius sur le territoire de la commune de Joeuf découvert en 1938 par R. DEZAUVELLE (Brulé, 1975). Les fragments osseux étaient associés avec de l'industrie lithique. A. BELLARD (ancien préhistorien et conservateur de Metz +1968) a précisé les informations suivantes "le mammouth était échoué, tête en bas sur un îlot graveleux fossile, a un peu plus de trois mètres au dessus du niveau moyen actuel de la rivière de l'Orne, un os long porte des traces de débitage de l'animal et à son niveau, j'ai pu recueillir (R. DEZAUVELLE) plusieurs quartzites et silex taillés moustériens, couverts de concrétions calcaires" L'abbé BREUIL a pu voir les objets et les a reconnu moustériens.
  • Rombas : présence d'Elephas antiquus sur une terrasse +55m +60m (découverte mal localisée).
  • Squelette presque complet de mammouth découvert en 1976 (construction autoroute A4) à la limite des territoires d'Auboué et de Sainte Marie aux Chênes. Pas d'indication sur les conditions de la découverte. Information inédite parue en 1976 dans un journal local (Mercy).

La présence de mammouths et autres éléphants antiques dans les vallée de la Moselle et de l'Orne devait être un vecteur économique important pour les préhistoriques. Les vallée de la Moselle et de l'Orne au cours du Quaternaire ont du être aussi occupée aussi par les rhinocéros, équidés, hippopotames, bovidés, cervidés ainsi que par les carnivores.
avatar
paleo57

Messages : 681
Date d'inscription : 29/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum