La préhistoire en Lorraine
si vous souhaitez participer aux discussions de ce forum, comme par exemple poster vos découvertes lithiques, n'hésitez-pas à vous inscrire, sinon il vous suffit de fermer cette fenêtre.

CRO-MAGNON CANNIBALE ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CRO-MAGNON CANNIBALE ?

Message  Invité le Lun 4 Juil 2011 - 11:48

Article paru dans Libé aujourd'hui .


Il y a près de 35.000 ans, nos ancêtres Cro-magnons - l’homme «moderne» - taillaient du silex dans un un abri sous roche de Crimée.

De passage pour une expédition de chasse, ils ont boulotté force antilopes, du cheval et du lièvre. Ils ont oublié quelques perles en ivoire de mammouth, des coquillages percés. Et, probablement lors d’un épisode unique, ils ont fait des trucs vraiment bizarres avec des crânes d’humains. (Photo : Os temporal d'homme moderne ancien de Buran-Kaya III présentant des traces de découpe (© L. Crépin - S. Prat / MNHN - CNRS)

Cette histoire est relatée dans la revue PLoS One par une équipe internationale (France, République Tchèque, Ukraine, Pays-Bas, Allemagne). Une équipe qui a réuni de multiples talents - paléoanthropologue, préhistoriens, spécialistes de la datation au carbone-14, archéozoologues, chimiste… - pour mettre à profit la richesse exceptionnelle d’un site découvert en 1990, en Crimée, par l’Ukrainien Alexander Yanevich.

Le site de Buran-Kaya, sur la rivière Burulcha qui descend des montagnes de Crimée (carte ci-dessous), a offert aux fouilleurs de nombreuses couches stratigraphiques bien rangées et donc à la chronologie intacte. Elles montrent que les plus anciens à être passés dans cet abri sous roche sont des êtres humains de culture «Paléolithique moyen» selon leurs outils de pierre- donc, en théorie des Néandertaliens dans cette région. Puis que sont arrivés des fabricants d’une énigmatique «culture de transition», explique Stéphane Péan (Muséum national d’histoire naturelle) où se mélangent des traits du Paléolithique moyen et supérieur… ce dernier étant en théorie spécifique d’Homo sapiens.

Or, les préhistoriens s’écharpent toujours (voir cette note : Cro-Magnon n'a jamais fait la révolution) pour déterminer si cette culture de transition - baptisée Châtelperronien en Europe de l’Ouest et Szélétien à l’Est- est le fait de Néandertaliens éventuellement influencés par des échanges culturel avec «l’homme anatomiquement moderne», comme disent les préhistoriens ou de ce dernier. Puis, surprise !, survient une nouvelle couche de Paléolithique moyen. Retour de Néandertal ? S’il est l’auteur de la culture de transition, ce serait là un indice de diversité culturelle. Et sinon, il faut imaginer qu’un groupe de Néandertaliens est passé là après des hommes modernes.

Enfin, une des dernières couches n’autorise aucun doute puisqu’à ses outils typiques du Paléolithique supérieur (de type gravettien) s’ajoutent près de 200 ossements et dents humains fossilisés, attribués à l’homme moderne. «Autrement dit, un homme biologiquement identique à nous d’après l’analyse de Sandrine Prat du CNRS», précise Stéphane Péan.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CRO-MAGNON CANNIBALE ?

Message  Admin le Lun 4 Juil 2011 - 12:05

merci pour l'info Jean-Louis !

_________________
Vente d'objets préhistoriques reconstitués :
http://revivre-la-prehistoire.wifeo.com

Inventaire-cartographie des sites préhistoriques lorrains :
http://prehistoire-en-lorraine.over-blog.com/
avatar
Admin
Admin

Messages : 8330
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 49
Localisation : Cirey-sur-Vezouze (54)

http://revivre-la-prehistoire.wifeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CRO-MAGNON CANNIBALE ?

Message  paleo57 le Mar 5 Juil 2011 - 18:02

avatar
paleo57

Messages : 681
Date d'inscription : 29/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: CRO-MAGNON CANNIBALE ?

Message  Invité le Mar 5 Juil 2011 - 18:21

Toutes les suppositions sont plausibles dans ce domaine .
Il y avait bien encore un cannibalisme dans certaines tribus reculées, il y en a peut
être encore aujourd'hui
.La faim ,les rivalités les rites religieux ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CRO-MAGNON CANNIBALE ?

Message  Invité le Mer 6 Juil 2011 - 0:16

je savais bien que ces types n'étaient pas clean

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CRO-MAGNON CANNIBALE ?

Message  Invité le Mer 6 Juil 2011 - 8:55

La faim justifie parfois les moyens Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CRO-MAGNON CANNIBALE ?

Message  Invité le Mer 6 Juil 2011 - 9:27

oui c'est normal s'il avait toujours les cro

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CRO-MAGNON CANNIBALE ?

Message  Invité le Ven 31 Aoû 2012 - 9:43


LES DENISOVIENS

Les conditions exceptionnelles de conservation à l'intérieur de la grotte ont permis de récupérer de l'ADN.

Les archéologues russes qui ont découvert, en 2008, dans la grotte de Denisova, dans les montagnes de l'Altaï, au sud de la Sibérie, deux molaires et une phalange de doigt fossilisés, ne se doutaient sans doute pas de l'importance de leur trouvaille. L'occupation humaine sur le site a apparemment démarré il y a 280.000 ans, mais les fossiles en question dateraient, eux, d'entre 80.000 et 50.000 ans.

Après examen, la phalange s'est révélée être celle d'une enfant d'environ 7 ans. Les conditions exceptionnelles de conservation à l'intérieur de la grotte ont permis de récupérer de l'ADN. Et en 2010, son analyse génétique montrait qu'elle appartenait à une branche d'hominidés nouvelle, distincte de l'homme moderne (Homo sapiens) et aussi de l'homme de Néandertal. D'abord appelé homme de l'Altaï, il devint homme de Denisova, représentant des dénisoviens. Aujourd'hui, la même équipe de l'institut Max Planck, dirigée par Svante Pääbo, vient de procéder à l'analyse précise des gènes de ces dénisoviens (publiée dans la revue Science). Avec des résultats étonnants.

Cheveux et yeux bruns
Mais d'abord la performance technique. Car, grâce à une nouvelle méthode de séquençage beaucoup plus efficace que les précédentes, les chercheurs ont pu obtenir 30 fois la quantité d'ADN du noyau cellulaire et ainsi décrypter 99 % de la séquence du génome dénisovien. Ce qui a permis de le comparer avec ceux du néandertalien et de l'homme moderne. «Il est vrai que la performance technique est exceptionnelle, confirme Jean-Jacques Hublin, professeur de paléoanthropologie à l'institut Max Planck de Leipzig (Allemagne). Aussi bien par la qualité du séquençage que par la quantité infime de matériel prélevé sur le fossile. Ils n'ont utilisé que 40 milligrammes prélevés sur le fossile!Quand on a commencé à travailler sur de l'ADN très ancien, beaucoup ont eu peur que cela détruise les fossiles. Les technologies actuelles éloignent ce risque de plus en plus.»

Le portrait des dénisoviens se précise. La fillette dont le génome a été examiné portait des gènes en rapport avec une peau foncée, des cheveux et des yeux bruns tels qu'on les retrouve dans les populations actuelles. Ces recherches confirment également que les dénisoviens sont un groupe frère des néandertaliens.

Après l'apparition de leur ancêtre commun en Eurasie, les deux groupes ont été séparés pendant au moins 250.000 ans. Plus tard, il y a quelque 50.000 ans, à l'arrivée en Asie des populations africaines ancêtres de l'homme moderne, les dénisoviens ont contribué à hauteur d'environ 6 % au génome des peuplements de l'Australie et de la Mélanésie. Du matériel génétique néandertalien se retrouve lui aussi en plus faible quantité dans les populations d'Asie, d'Amérique du Sud et d'Europe. Cependant, l'historique et l'ampleur de ces phénomènes d'hybridation entre hommes modernes, néandertaliens et dénisoviens restent encore en débat.

Nouvelles pièces au puzzle
«L'autre information nouvelle apportée par cette étude concerne la démographie de ces groupes estimée par la diversité génétique», explique Jean-Jacques Hublin. Ainsi, il semble que l'effectif des populations dénisoviennes ait été faible. Mais la consanguinité étant exclue, il est possible que leur population se soit accrue sans que la diversité génétique ait eu le temps de se développer. Des recherches en cours du côté des néandertaliens pourraient apporter des nouvelles pièces au puzzle.

Avec ces nouvelles données génétiques, les paléontologues sont en mesure de quitter la simple construction d'arbres généalogiques pour mieux comprendre l'évolution des caractères. «On peut voir grâce à ces travaux que les gènes les plus affectés par l'évolution de la lignée humaine moderne sont directement liés au développement du cerveau et à la mise en place de connexions cérébrales de plus en plus élaborées, estime Jean-Jacques Hublin. Des parties du génome qui régulent l'expression de ces gènes montrent elles aussi des particularités uniques.»

Pour Svante Pääbo, «ce qui est bien, c'est que la liste des gènes identifiés n'est tout de même pas astronomique et que notre groupe de recherche et d'autres pourront probablement analyser la majorité d'entre eux d'ici une décade ou deux.» La suite de l'histoire de ces recherches se fera dans les laboratoires des anthropologues, des généticiens mais aussi avec des chercheurs de fossiles. Sur le terrain ou dans les collections amassées dans les muséums. Car il y a peut-être, dans les vastes tiroirs et caisses de ces institutions, des fossiles dénisoviens qui attendent d'être identifiés… grâce à quelques brins d'ADN fossile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CRO-MAGNON CANNIBALE ?

Message  Invité le Ven 31 Aoû 2012 - 10:43

intéressant comme article

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CRO-MAGNON CANNIBALE ?

Message  neodom34 le Ven 31 Aoû 2012 - 22:09

oui effectivement, y aurait-il qq part à l'article original (auquel fait référence cet article ? Nature ?)
avatar
neodom34

Messages : 1247
Date d'inscription : 09/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: CRO-MAGNON CANNIBALE ?

Message  Invité le Ven 31 Aoû 2012 - 22:21

Voir Le Figaro d'hier .

Tu l'as aussi sur Wikipedia : homminidé de Denisova

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CRO-MAGNON CANNIBALE ?

Message  iron le Ven 31 Aoû 2012 - 22:29

Trés interréssant
avatar
iron

Messages : 1687
Date d'inscription : 18/12/2010
Age : 61
Localisation : sarladais 24

http://tititi.blog4ever.com/blog/index-263890.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: CRO-MAGNON CANNIBALE ?

Message  J.J.P. le Ven 31 Aoû 2012 - 22:43

Merci J.L.P.
avatar
J.J.P.

Messages : 1241
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 58
Localisation : Belgique , région de Liège

Revenir en haut Aller en bas

Re: CRO-MAGNON CANNIBALE ?

Message  Perceval le Lun 3 Sep 2012 - 2:21

Merci
avatar
Perceval

Messages : 2592
Date d'inscription : 02/11/2011
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: CRO-MAGNON CANNIBALE ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum